Hautes-Alpes : l’emploi du feu interdit sur 44 communes

Hautes-Alpes : l’emploi du feu interdit sur 44 communes

ENVIRONNEMENT / La décision a été prise par la préfecture, face au risque incendie. Le département est placé en période rouge

 

- Hautes-Alpes - 

 

Les orages de ces derniers jours n’auront pas permis de diminuer le risque incendie. Le département des Hautes-Alpes est placé depuis ce vendredi en « période rouge ». « L’emploi du feu sous toutes ses formes est interdit », explique la préfecture. Si le risque incendie est sévère depuis le 20 juillet dernier, les sapeurs-pompiers ont noté ces derniers jours un nombre croissant d’interventions sur des feux d’espaces naturels. L’emploi de tout type de feu (écobuage, brûlage des déchets verts, incinération de pailles issues de la distillation, méchouis, barbecues y compris dans les places à feu aménagées, feux de camp, feux de joie, feux d’artifice) est interdit sur 44 communes :

Aspremont

Aspres-sur-Buëch

Barcillonnette

Barret-sur-Méouge

Chabestan

Chanousse

Eourres

Esparron

Étoile-Saint-Cyrice

Garde-Colombe

L’Épine

La Bâtie-Montsaléon

Laragne-Montéglin

Lardier-et-Valença

Lazer

Le Bersac

Le Poët

Le Saix

Méreuil

Monêtier-Allemont

Montclus

Montjay

Montrond

Moydans

Nossage-et-Bénévent

Orpierre

Oze

Ribeyret

Rosans

Saléon

Salérans

Savournon

Serres

Sorbiers

Saint-Auban-d’Oze

Saint-André-de-Rosans

Saint-Pierre-d’Avez

Saint-Pierre-d’Argençon

Sainte-Colombe

Val-Buëch-Méouge

Trescléoux

Upaix

Ventavon

Veynes

 

Des contrôles seront réalisés, le « non-respect de cette interdiction est passible d’une contravention de 135 euros », précise la préfecture.

 

C. Cava Michard