Municipales Briançon : l’équation à 3 inconnues.

Municipales Briançon : l’équation à 3 inconnues.
Gérard Fromm et Romain Gryzka

Ils seront donc 3 sur la ligne de départ. 3 listes. Dont la dernière connue ce jour, secret de polichinelle, pourra en laisser certains pantois…ou pas.

On savait qu’Aurélie Poyau s’était émancipée de Gerard Fromm en conduisant sa liste « Briançon Citoyenne », arrivée en 4ème position lors du premier tour et qualifiée pour le second...avec la bénédiction du PS local. On savait qu’Arnaud Murgia, sorti leader de la première confrontation avec sa liste « Demain Briançon », ne changerait rien de sa stratégie entre les 2 tours. On ne change pas une équipe gagnante, même si la bataille ne fait que commencer. Il restait à attendre le communiqué de l’alliance entre les listes de Gerard Fromm et Romain Gryzka. C’est chose faite. Ce sera « Briançon Unie pour l’Avenir »

« Nous unissons nos forces pour ce second tour des élections municipales du 28 juin 2020 et nous faisons le choix de proposer aux électeurs un nouveau souffle, orienté résolument vers le développement de Briançon. Nous mettrons en place la dynamique qui unira l’économie, le social et l’environnement. » C’est ainsi que débute le communiqué de Gerard Fromm et Romain Gryzka, se poursuivant par un tacle sur Arnaud Murgia, « Le danger du populisme, le danger de la droite extrême, le danger de l'arrêt brutal des politiques sociales, culturelles, de solidarité, de justice et de soutien aux associations. » et mettant en exergue la « très lourde responsabilité » d’Aurélie Poyau, qui « ouvre ainsi la voie au risque de la droite extrême par pur esprit de revanche, privilégiant ainsi des aventures personnelles au détriment de l'intérêt général ».

Gerard Fromm et Romain Gryzka se présente comme les porteurs d’« un projet durable, responsable et viable pour préserver l'avenir de Briançon : rembourser la dette sans augmenter les impôts, embellir notre belle Cité joyau patrimonial, préserver la Culture et le tissu associatif, préserver notre hôpital et nos structures sanitaires, développer notre économie avec le souci permanent de préserver notre environnement exceptionnel. »

Le 28 juin prochain, les briançonnaises et briançonnais vont se retrouver face à un cas particulier, une mayonnaise singulière avec Aurelie Poyau, ancienne dauphine de Gerard Fromm, soutenue par le PS qui soutenait par le passé Gerard Fromm, aujourd’hui rejoint par Romain Gryzka, qui depuis des années était son principale opposant dans tout ce que le département pouvait compter d’élections et au milieu de tout cela Arnaud Murgia, qui doit se demander si c’est du lard ou du cochon !

Ce qui est bien avec la cité Vauban, c’est que nous ne sommes jamais au bout de nos surprises.

 

TM