Education : Le Conseil départemental de l’Éducation nationale dit ‘‘non’’ au projet de suppression de trois postes du Rased

Education : Le Conseil départemental de l’Éducation nationale dit ‘‘non’’ au projet de suppression de trois postes du Rased

le Conseil départemental de l’Éducation nationale a majoritairement voté contre le projet de suppression de trois postes Rased dans les Hautes-Alpes

‘En cette période très particulière, marquée par la fermeture des établissements scolaires, il est inenvisageable de supprimer des postes qui seront du plus grand intérêt pour des élèves dont les difficultés auront été amplifiées par l’épidémie et la période de confinement qu’elle a imposée’’, a expliqué Maryvonne Grenier, vice-Présidente du Département en charge de l’Éducation.

Les enseignants spécialisés et psychologues des Réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) dispensent des aides aux élèves d’écoles maternelles et élémentaires en grande difficulté. Leur travail spécifique, complémentaire de celui des enseignants dans les classes, permet d’apporter en équipe une meilleure réponse aux difficultés d’apprentissage et d’adaptation aux exigences scolaires qu’éprouvent certains élèves

Soumis au vote du Conseil départemental de l’Éducation nationale, le projet de suppression de ces trois postes a reçu 1 voix pour, 17 voix contre et 8 abstentions. ‘‘Bien que le vote du Conseil départemental de l’Éducation nationale ne soit que consultatif, je pense pouvoir dire que le message a été écouté et entendu par l’Inspecteur d’Académie et qu’il devrait renoncer à ces suppressions,’’ a souligné la vice-présidente.

 

T.Masselis