Hautes Alpes : trois listes avec Veynes dans le sang

Hautes Alpes : trois listes avec Veynes dans le sang

POLITIQUE / Trois listes dont deux de la même mouvance politique de René Moreau vont se jouer sa succession à Veynes

 

- Hautes Alpes -

 

René Moreau est un homme de parole. En remportant les élections municipales de 2014, le maire de Veynes avait promis qu’il ne fera qu’un seul mandat. Ce n’est pas pour autant qu’il ne s’engage pas à l’occasion de ces élections de 2020 et c'est le cas avec son soutien à la candidature de son actuelle adjointe à l’urbanisme, Bernadette Saudemont. La tête de liste de « Veynes Demain, Avec Vous » a été la première à faire acte de candidature et comme le suppose sa délégation actuelle, la valorisation du patrimoine et le repeuplement du centre-ville sont des thèmes au cœur de son programme. Avec neuf colistiers provenant de la majorité absolue, la liste divers droite de Bernadette Saudemont est clairement celle de la continuité.

 

Marc Ventre, un réseau au profit de Veynes

Ancien membre de la majorité sortante, Marc Ventre a décidé de se détacher en démissionnant du conseil municipal en cours de mandat. Une décision qui lui a permis d’avoir les coudées franches afin de briguer la succession de René Moreau avec sa liste « Veynes pour tous, Tous pour Veynes ». Deux grands axes structurent son programme : le bien-être des habitants et le développement économique de la ville. Pour ce faire, l’ancien directeur général de grand groupe de haute technologie Safran compte bien utiliser son réseau pour que Veynes devienne un lieu potentiel d’implantation pour les entreprises. Au niveau écologique, Marc Ventre désire que la commune soit en mesure de subvenir à ses besoins en énergie avec une parfaite neutralité carbone.

 

Le retour de la gauche après René Moreau ?

Enfin la dernière liste « Un Horizon Meilleur Pour Veynes » mené par Christian Gilardeau-Truffinet est né d’un collectif citoyen avec la volonté de mettre les Veynois au cœur de leur projet participatif qui détache quatre grands enjeux : la transformation de la station d’épuration, le développement économique et touristique, le pilotage de la toute nouvelle médiathèque et la lutte contre le changement climatique. C’est notamment sur cette dernière orientation que Christian Gilardeau-Truffinet désire l’élaboration d’une charte environnementale pour aller au-delà de l’Agenda 21 de la commune. Avec une véritable sensibilité de gauche, cette liste va essayer de reprendre à une majorité de droite cette commune qui a été historiquement socialiste tout au long des des années.

 

C.Lourenço