Hautes-Alpes : « Briançon devrait être depuis longtemps une ville de droite »

Hautes-Alpes : « Briançon devrait être depuis longtemps une ville de droite »

POLITIQUE / Le président de Les Républicains dans les Hautes-Alpes était l'invité d'Alpes 1

 

- Hautes-Alpes - 

 

« La politique politicienne n’a pas sa place, il faut remettre le clocher au milieu du village et parler concret » : Kévin Para positionne son parti pour les élections municipales. Le président de Les Républicains dans les Hautes-Alpes était l’invité du « 8 :30 » ce mercredi. Alors que le vice-président du parti, Damien Aband, considère que l’ancrage local du parti est « l’ADN de la droite », Kévin Para lui donne raison, mais il faut pour lui éloigner les débats nationaux et les conflits internes qui ont marqué le parti, « les gens s’en foutent ».

 

Quid de Briançon ?

Briançon, les municipales passent et se ressemblent avec deux candidats à droite qui se déclarent : Arnaud Murgia et Romain Gryzka. « Briançon devrait être depuis trop longtemps une ville de droite, mais le problème reste qu’il y a deux personnes de droite qui vont se battre. Même un parti ne peut rien faire contre, vous pensez vraiment que l’un des deux va se retirer ? ».

 

C. Michard