Hautes-Alpes : décès de Mickael Guittard, ex secrétaire du Parti Socialiste

Hautes-Alpes : décès de Mickael Guittard, ex secrétaire du Parti Socialiste

CARNET NOIR / Âgé de 44 ans, il a été victime d’une crise cardiaque lors d’une randonnée ce dimanche à Vars

 

- Hautes-Alpes -

 

Mickaël Guittard a perdu la vie ce dimanche à Vars lors d’une randonnée. Agé de 44 ans, l’ex-secrétaire fédéral du Parti Socialiste des Hautes-Alpes, a été victime d’une crise cardiaque. Il était entré au PS en 2005, il était passé par le MJS des Bouches-du-Rhône avant de regagner la fédération des Hautes-Alpes dont il fut, en 2012, le secrétaire fédéral avant de passer la main, en 2015. Notez qu’il avait également accompagné Karine Berger comme assistant parlementaire durant tout le mandat de la députée PS de 2012 à 2017, tout en accédant au siège d’élu d’opposition de Gap sur la liste de Bernard Jaussaud en 2014. Mickaël Guittard, qui était conseiller municipal de la ville de Gap et conseiller communautaire de la communauté d’agglomération Gap-Tallard Durance

 

Les réactions se sont multipliées ce lundi pour rendre hommage à Mickaël Guittard 

C'est dans la soirée de ce lundi que la fédération du Parti Socialiste a réagi, rendant hommage à leur « camarade et ami, notre fédération est sous le choc. Les mots nous manquent ». La fédération salue l'homme qui a été le premier secrétaire fédéral « toujours à la recherche d'un consensus et de  l'intérêt général. Il a dirigé de nombreuses campagnes électorales. Toujours disponible et à l'écoute, Mickaël était un homme discret, intègre et passionné. Celles et ceux qui l'on cotoyé savent combien il etait gentil et serviable. La valeur n'attend pas le nombre des années ».

Pour Roger Didier, le maire de Gap, « ces deux collectivités perdent aujourd’hui un élu exemplaire pour son engagement résolument éloigné de toute idéologie ou sectarisme partisan, ne recherchant que l’intérêt général. »

Pascale Boyer, députée des Hautes-Alpes,  salue l'ancien secrétaire fédéral du PS, « Mickaël Guittard a toujours recherché le rassemblement de membres. Je garderais le souvenir d’un homme consensuel, discret, efficace, disponible et fidèle à ses valeurs ». Le député Joël Giraud garde le souvenir « d’un garçon passionné, dépourvue de tout sectarisme, loyal, intègre, toujours prêt à s’effacer au profit de l’intérêt général et tellement gentil… presque trop dans ce monde cruel de la politique. Nous avons mené côte à côte tant de campagnes jusqu’à son retrait de la vie politicienne pour ne plus se consacrer qu’à son mandat local hors de tout parti politique. ».

Autre réaction, celle de Jean-Michel Arnaud, maire de Tallard et vice-président de la communauté d’agglomération de Gap-Tallard Durance : « il avait une ouverture d’esprit particulièrement remarquable v.

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios