Hautes-Alpes : le Département et la Région d'accord sur les tarifs de transports scolaires

Hautes-Alpes : le Département et la Région d'accord sur les tarifs de transports scolaires

TRANSPORT / Jean-Marie Bernard, président du Département, Renaud Muselier et Chantal Eymeoud, respectivement président et vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur ont redit l'impossibilité de réduire les frais qui passeront à 110 euros à la rentrée prochaine. Pour réduire le reste à charge aux familles, ils en appellent aux intercommunalités.

 

- Hautes-Alpes - 

 

Ils l’ont réaffirmé, hier, d’une seule et même voix. Les frais de transports scolaires augmenteront bien de 95 euros à la rentrée prochaine dans les Hautes-Alpes.

« Impossible de proposer un tarif inférieur à 110 euros », ont une nouvelle fois insisté Jean-Marie Bernard, le président du département, Renaud Muselier et Chantal Eymeoud, président et vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Les trois élus se sont rencontrés, ce vendredi soir, pour poursuivre les discussions sur un nouveau partenariat local d’organisation des transports scolaires dans les Hautes-Alpes. Et à cette occasion, le trio en a appelé aux intercommunalités pour leur demander de mettre la main au portefeuille dans l’idée de réduire le reste à charge pour les familles.

En contrepartie, la Région s’engage à soutenir cet effort à hauteur de 50 euros par élèves, soit une aide de 300.000 euros au total pour les intercommunalités du département alpin.

Une annonce qui a fait bondir, Rémi Roux, le conseiller municipal de l’Argentière-la-Bessée qui s’est fendu, venderdi soir, d’un communiqué.

 

« La Région se dédouane de sa compétence de transport et d’un devoir de solidarité », R. Roux

 

L’élu n’a pas oublier d’adresser une pique au département qui, selon lui, « boit jusqu’à la lie et avec un sourire une politique de transport injuste ».

Q. Perez de Tudela



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios