Hautes-Alpes : la manifestation contre la loi asile et immigration dégénère

Hautes-Alpes : la manifestation contre la loi asile et immigration dégénère

FAITS DIVERS / Une centaine de personnes a défilé dans les rues de Gap pour s'opposer à la loi asile et immigration. Mais des vitrines et du mobilier urbain ont été dégradés, un gardien de prison a également été blessé

 

- Hautes-Alpes - 


"Expulse ton facho", "Merci pour l'accueil", "La propriété c'est le vol" : plusieurs vitrines de commerces de la ville de Gap, en particulier des agences immobilières, ont été taguées samedi en marge d'un rassemblement contre la loi asile et immigration. Une centaine de personnes s'est mobilisée du parc de la Pépinière pour rejoindre la préfecture des Hautes-Alpes. Un carnaval solidaire qui avait commencé au rythme des tambours, des chants "Solidarité avec les sans papiers". Mais du mobilier urbain et des vitrines de commerces ont été dégradées. Selon la préfecture des Hautes-Alpes, "un gardien de prison a été blessé lors de cette manifestation". Des actes fermement condamnés par l'État. Le rassemblement s'est dispersé vers 20h. 

Place Grenette sur le mur de la maison d'arrêt.

 

Rue Pasteur Prolongé.
 
Rue Faure du Serre.
 
Cours Ladoucette.

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios