Hautes-Alpes : des trains bondés entre Grenoble et Gap, une situation "catastrophique"

Hautes-Alpes : des trains bondés entre Grenoble et Gap, une situation "catastrophique"

TRANSPORT / Le collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes lance une nouvelle bouteille à la mer auprès de la région AuRA qui n'annonce toujours aucun financement sur cette ligne

 

- Hautes-Alpes - 

 

Ligne Grenoble-Gap : la Région Auvergne Rhône-Alpes muette selon le collectif de l’Étoile ferroviaire de Veynes. Un collectif qui se bat encore pour avoir des réponses de la majorité de Laurent Wauquiez quant à la ligne Grenoble-Gap. Si la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur promet depuis 2016 15 millions d’euros pour la rénovation de l’étoile ferroviaire de Veynes, l’instance attend également le feu vert de son voisin Auvergne Rhône-Alpes. Tout comme SNCF Réseau qui a prévu un programme d’investissements, mais selon l’engagement également de Laurent Wauquiez.

 

"Des conditions catastrophiques et inconfortables", V. Girard

 

« Nous avons alerté plusieurs fois la vice-présidente en charge des transports à la région AuRA, une réunion doit avoir lieu prochainement mais nous aimerions que cela aille plus vite », s’alarme Virginie Girard, du collectif de l’Étoile Ferroviaire de Veynes. Un silence d’autant plus assourdissant alors que, selon le collectif, une lente dégradation de la ligne entre Grenoble et Gap se poursuit. Avec désormais des trains bondés, « est-ce une volonté de SNCF Réseau de ne pas mettre suffisamment de rames ? », se demande Virginie Girard.

 

 

Plusieurs usagers ont notamment fait parvenir des photos de train empruntés le week-end dernier, où les passagers doivent rester debout ou s’asseoir dans les allées, « c’est catastrophique, les conditions sont inconfortables pour les personnes âgées, handicapées ou les parents avec des poussettes ».

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios