Hautes-Alpes : le prologue de l'Alps Epic a tenu ses promesses

Hautes-Alpes : le prologue de l'Alps Epic a tenu ses promesses

SPORT / C'est l'équipe Focus Mountain Bike Racing Team qui a remporté le prologue en 36'30'', avec 2 minutes d'avance sur l'équipe franco-allemande qui a remporté la première édition.

 

- Hautes-Alpes -

 

Le lancement de la 2éme édition de l'Alps Epic a permis d'identifier les forces en présence, mais rien n'est joué. La route est encore longue pour rejoindre Embrun

C'est à 16h sur le front de neige de Montgenèvre, que le départ du prologue a été donné, toutes les 30 secondes. 64 équipes duo représentant 13 pays ont réalisé chacune un contre-la-montre, sur un parcours 11 kilomètres exigeant avec 320 mètres de dénivelés positifs et sur un tracé largement inspiré de celui des Championnats de France 2016, lieu du sacre de Julien Abasalon et Pauline Ferrand-Prevot. Un parcours marqué par  la diversité des sentiers qui flirtent avec l’Italie voisine, avant de rejoindre les sentiers ludiques du bike-park de la station ouvert depuis le 17 juin. 

C'est l'équipe Focus Mountain Bike Racing Team qui a remporté le prologue en 36'30'', avec 2 minutes d'avance sur l'équipe franco-allemande qui a remporté la première édition. Une équipe composée de Joseph de Poortèr, 1er français aux championnats du monde 2017 de marathon de VTT qui ont eu lieu en Allemagne la semaine dernière et Hugo Briatta, spécialiste du cross country, ancien membre de l'équipe de France Junior et régulièrement placé dans le  Top 5 sur les manches de la Coupe de France de VTT XCO en catégorie U23. 

Ils remportent la victoire devant le team Rose Vaujany et le team CLIC Chambery VTT. 

 

 

Etape du jour :  Montgenèvre–Montgenèvre / 61 kms 

C’est une étape longue de 61 kms, avec 2.750 mètre de dénivelés positifs que les coureurs vont emprunter depuis le front de neige, pour rallier le Fort de L’infernet en contournant le Janus, là se dévoile le patrimoine bâti qui souligne l’histoire militaire de Montgenèvre. Belle descente sur La Vachette, avant de rejoindre les fortifications de Briançon. Passant la Cerveyrette, on se hisse vers l’ancien fort de la Croix de Bretagne pour en redescendre et remonter sur le versant sud du Gondran. De là, le parcours sillone sur le secteur des lacs d’altitudes, avant de se hisser vers le sommet des Anges et redescendre via les très belles descentes qui desservent le col de Montgenèvre pour l’arrivée.