Hautes-Alpes : le Refuge de Buffère démocratise le ski de randonnée

Hautes-Alpes : le Refuge de Buffère démocratise le ski de randonnée

SPORT / TOURISME / Alors que les refuges des Hautes-Alpes veulent plus de communication sur le ski de randonnée, certains développent déjà des opérations séduction.

 

- Hautes-Alpes -

 

Les refuges des Hautes-Alpes veulent promouvoir le ski de randonnée, pour augmenter leur fréquentation en hiver. L’Agence de Développement du département leur a accordé une campagne de promotion, dans les prochains jours, dans la presse et sur les réseaux sociaux. Le ski de randonnée qui s’allie bien avec les refuges.

 

Démocratiser ce sport

Dans la vallée de la Clarée, à Névache, au refuge de la Buffère, on a compris comment capter une clientèle de passionnés et de débutants de plus en plus importante. « Le souhait, c’est de démystifier le ski de randonnée et d’œuvrer, à notre niveau, à le démocratiser », explique sur Alpes 1 le propriétaire des lieux, Claude Devalle. Les touristes sont donc conseillés sur leur matériel. Ils peuvent même tester de nouveaux produits. Le refuge met même à disposition gratuitement des équipements de sécurité : ARVA, pelles, sondes… « Le ski de rando, c’est la fête, c’est l’espace naturel, c’est la neige vierge », raconte-t-il avec passion.

 

 

Sur les traces d’un champion

C’est dans ce refuge, situé à 2.076 mètres d’altitude, que l’an dernier un projet est né. Claude Devalle, avec son ami Léo Viret, membre de l'équipe de France de ski d'alpinisme, a créé une trace de ski de randonnée. « On peut le pratiquer comme moi, enchainer les mètres de dénivelé plus ou moins vite et parcourir le plus de kilomètres possibles, mais je sais aussi faire la balade », précise le champion habitant Névache depuis 6 ans désormais.

Objectif de ce parcours, démocratiser la pratique, loin des peurs des avalanches. « On ne peut pas dire que c’est le risque 0, parce que ça n’existe pas en montagne. Mais on prend son matériel de sécurité et on va se balader. Il n’y a aucun problème, tant qu’on a la santé, qu’on a envie. » C'est une manière de redynamiser la communication et la promotion du ski de randonnée dans les Hautes-Alpes. Une pratique particulièrement prisée hors saison, lorsque les conditions d'enneigement restent bonnes sur certains massifs.

 

Claude Devalle, propriétaire du refuge de Buffère :

Léo Viret,équipe de France de ski d'alpinisme :



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios