Hautes-Alpes : harcèlement sexuel, blagues sexistes, où en est le sexisme au travail ?

Hautes-Alpes : harcèlement sexuel, blagues sexistes, où en est le sexisme au travail ?

SOCIETE / Des Rencontres Départementales de Sensibilisation se dérouleront à Gap sous l’impulsion du CIDFF. Un débat aura lieu le soir à 20h au Foyer des Jeunes Travailleurs à Gap

 

- Hautes-Alpes –

 

Harcèlement sexuel, blagues sexistes mais aussi différence dans l’accès aux responsabilités ou dans la rémunération, le sexisme est au travail une inégalité persistante. Le CIDFF, Centre d’Information sur les Droits des Femmes, organise lundi des Rencontres Départementales de sensibilisation contre le sexisme au travail. Un débat aura lieu le soir à 20h au Foyer des Jeunes Travailleurs à Gap.

 

« Faire prendre conscience qu’il existe encore beaucoup de discriminations »

« Cette intervention qui va avoir lieu intègre le plan d’action et de mobilisation contre le sexisme qui a été mis en place par Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’’Enfance et des Droits des Femmes, pour se mobiliser contre le sexisme. Notre intervention est intégrée dans ce plan. Une conférence débat sur le sexisme et notamment au travail. Le but est de faire prendre conscience aux personnes qu’il existe encore beaucoup de discriminations, que le sexisme n’est pas terminée, que les inégalités persistent », explique Dalila Driss, juriste au sein du CIDFF 05.

 

« Développer un réflexe de dénonciation au travail » pour le CIDFF.

Des manifestations du sexisme qui ne sont pas toujours punies par la loi, regrette la juriste, « comme les préjugés, les clichés, les représentations réductrices. Pour tout le reste, pour les autres discriminations qui vont viser à défavoriser une personne, à la dévaloriser par des motifs racistes, sexistes, homophobes, la discrimination est illégale et va pouvoir être sanctionnée » poursuit Dalila Driss.

 

Dalila Driss, juriste au sein du CIDFF 05

Dalila Driss, juriste au sein du CIDFF 05