Hautes-Alpes : la télémédecine en voie de développement dans les EHPAD

Hautes-Alpes : la télémédecine en voie de développement dans les EHPAD

SANTÉ / 24 maisons de retraite du Gapençais peuvent désormais faire appel, par une plateforme internet, à un médecin gériatre du CHICAS.

 

- Hautes-Alpes -

 

La semaine de l’innovation publique s’est ouverte depuis ce lundi en France. L’occasion pour le CHICAS à Gap de mettre un coup de projecteur sur la télémédecine. Une pratique qui permet aux patients, par différentes méthodes telles que la téléconsultation, la téléexpertise, la télésurveillance médicale, d’être pris en charge à distance. Une procédure extrêmement réglementée par un décret de 2010 qui assure la traçabilité des données.

Depuis peu, une expérience a pris place au sein du CHICAS : permettre aux maisons de retraite des Hautes-Alpes de faire appel aux conseils d’un médecin gériatre de l’établissement par une plateforme internet. Et ainsi éviter si possible une hospitalisation source de stress pour le patient et de coût pour la sécurité sociale. 24 établissements du Gapençais ont désormais le système installé.

 

Docteur François Jeanblanc, médecin gériatre au CHICAS de Gap :



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios