Haute-Provence : associations et RN demandent l'arrêt du projet de centrale photovoltaïque à Cruis

Haute-Provence : associations et RN demandent l'arrêt du projet de centrale photovoltaïque à Cruis
© AMILURE

ENVIRONNEMENT / Selon deux collectifs, les travaux de déboisement ont commencé sur le secteur, alors qu'un recours est en instruction auprès du tribunal administratif de Marseille

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Le Rassemblement National demande l’arrêt de la centrale photovoltaïque à Cruis. Un projet qui vise à installer des panneaux solaires sur une surface de près de 17 hectares. Le parti voit là un projet « néfaste pour la nature et l’environnement, nous voyons que les soi-disant énergies renouvelables sont profondément antiécologiques ». Le projet de centrale a été confié à Boralex, il est situé sur la montagne de Lure au lieu-dit « Jas d’Aubert », une zone touchée par un incendie en 2004. Des mesures compensatoires avaient été décidées en concertation avec la mairie et l’Office National de la Forêt, notamment pour restaurer les habitats des espèces impactées. Boralex s’est aussi engagé sur 30 ans à mettre en œuvre l’entretien de ces mesures de compensation et d’assurer un suivi.

Notez que des opposants au projet se sont à nouveau rassemblés sur le site ce vendredi, afin d’empêcher les travaux de déboisement. Selon les associations AMILURE et Elzéard Lure en Résistance, un recours est en cours d’instruction auprès du tribunal administratif de Marseille pour suspendre le début du chantier. Une manifestante a été légèrement blessée au genou, ce jeudi, après qu’un ouvrier ait coupé un petit sapin où elle se trouvait, selon nos confrères de La Provence. Contacté, le maire Félix Moroso n’a pas souhaité répondre à notre demande.

 

L.R