Haute-Provence : des services publics à renforcer et un tourisme à réinventer

Haute-Provence : des services publics à renforcer et un tourisme à réinventer

POLITIQUE / Ce sont les thèmes abordés ce mardi lors de la visite de la secrétaire d'État Dominique Faure à Digne les Bains et à Ubaye Serre-Ponçon

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Des services publics à renforcer et un tourisme à réinventer dans les Alpes de Haute-Provence. Tels étaient les thèmes abordés ce mardi lors de la première visite ministérielle de la nouvelle secrétaire d’État chargée de la Ruralité, Dominique Faure. À l’occasion d’une table ronde avec les maires ruraux organisée en préfecture à Digne les Bains, la successeure de Joël Giraud a notamment mis en avant l’agenda rural cher au cœur du député des Hautes-Alpes.

 

« L’alliance des Maisons France Services et des conseillers numériques, c’est un minima de trois personnes pour offrir du service public au plus près de la population », Dominique Faure

 

Signé en septembre 2019, cela représente 3 milliards d’euros d’investissements pour la ruralité française avec entre autres, la création des Maisons France Services. Avec 14 sites ouverts en trois ans sur le département, le retour des services publics dans les territoires est concret pour Dominique Faure.

 

Une voie verte autour du lac à Ubaye Serre-Ponçon

Durement touché par la sécheresse avec un étiage de 15 mètres en dessous de la normale, le lac de Serre-Ponçon reste l’un des principaux étendards du tourisme bas-alpin. Un tourisme qui doit cependant se diversifier pour faire face aux changements climatiques.

 

« L’intégralité de la vallée de l’Ubaye sera ainsi maillée de manière cyclable », Jean-Michel Tron

 

C’est dans ce sens que le maire d’Ubaye Serre-Ponçon, Jean-Michel Tron, a présenté à la secrétaire d’État son projet de voie verte en balcon autour de la base nautique Saint-Vincent les Forts. 11 km de la Bréole jusqu’au Lauzet Ubaye en faveur des touristes mais aussi des locaux selon l’édile de cette commune créée en 2017.

 

Avec une enveloppe globale évaluée à 15 millions d’euros, ce projet peut déjà compter sur un engagement de l’État à hauteur de 5,4 millions par l’État. La commune d’Ubaye Serre-Ponçon compte également sur la Région, le Département et si nécessaire, l’Union Européenne pour débuter les travaux en 2024. Notez que Dominique Faure n’a pas quitté les Alpes du Sud et sera ce mercredi dans le Briançonnais pour notamment participer à l’ouverture de l’Assemblée générale de l’Association générale de l’Association nationale des maires des stations de montagne.

 

C.Lourenço