Alpes de Haute-Provence : restrictions d'eau, on serre la vis

Alpes de Haute-Provence : restrictions d'eau, on serre la vis

ENVIRONNEMENT / Le déficit pluviométrique est de 40 % sur le département, tous les débits des cours d'eau sont faibles, cinq communes connaissent des difficultés d'approvisionnement en eau potable. La préfète impose de nouvelles mesures de restriction

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Alors que l'épisode caniculaire continue de sévir dans les Alpes du Sud, les températures élevées n’arrangent rien à la situation de sécheresse qui s’abat sur nos départements depuis le mois de mai. Le déficit pluviométrique est par exemple de 40 % dans les Alpes de Haute-Provence, depuis le début de l’année. La situation se dégrade, les débits de tous les cours d’eau sont en forte baisse, les retenues de Castillon, Sainte-Croix et Serre-Ponçon enregistrent un niveau très bas pour la saison, allant de – 4 à – 10 mètres dans certains secteurs. Cinq communes connaissent par ailleurs des difficultés en approvisionnement en eau potable.

 

Les situations d'alerte s'étendent

Une situation qui pousse la préfète Violaine Demaret à prendre des mesures de restriction plus fortes. Désormais, les bassins versants de l’Asse, du Colostre, du Lauzon, de l’Artuby-Jabron, du Buëch, du Largue et de la Nesque sont en alerte renforcée. Il est donc interdit d’irriguer ou d’arroser son jardin potager entre 9h et 19h, d’arroser les pelouses, les espaces verts, de remplir les piscines privées, de laver son véhicule en dehors des stations de lavage. Les services de l’État encouragent vivement les particuliers, les entreprises et les agriculteurs à réduire de 40 % la consommation d’eau.

 

Les bassins versants du Verdon et de la Durance sont en état d’alerte. Une mesure exceptionnelle puisque la zone de la Durance concernée comprend le cours d’eau, sa nappe d’accompagnement et le canal usinier d’EDF, pourtant habituellement sécurisé grâce aux barrages. Le bassin versant du Var est aussi en situation d’alerte. Pas de prélèvement, d’irrigation, d’arrosage de pelouses, espaces verts ou sportifs de 9h à 19h, pas de remplissage de piscine, interdiction de laver les véhicules en dehors des stations de lavage et réduction de la consommation d’eau de 20 %.

Notez que le reste du département est en situation de vigilance.

 

C. Cava Michard