Haute-Provence : le passage de la flamme olympique ne plait guère à l’opposition départementale

Haute-Provence : le passage de la flamme olympique ne plait guère à l’opposition départementale

POLITIQUE / Un coût de 180.000 euros et des dépenses supplémentaires en cas d'évènements annexes qui ne sont pas au goût de Geneviève Primiterra

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le passage de la flamme olympique dans les Alpes de Haute-Provence ne plait guère à l’opposition départementale. Un passage de 100 km qui devrait se conclure à Manosque. Alors que les Hautes-Alpes ont refusé de payer 180.000 euros pour cette opération de promotion du territoire, le voisin bas-alpin a demandé de voter une délibération lors de l’assemblée plenière de vendredi dernier. La conseillère départementale d’opposition Geneviève Primiterra a alors pointé les inconnues financières car « si des évènements annexes sont organisés, ils seront à la charge du Département ». En compagnie de son binôme René Massette et du duo Pierre Pourcin-Michèle Moutte, celle qui est également conseillère municipale de Digne les Bains a voté contre cette délibération qui a bien entendu été adopté grâce à la majorité de droite au pouvoir. Notez que la conseillère d’agglomération à PAA a été active lors de cette assemblée en étant vent debout contre le retour au 90 km/h sur certaines portions de routes.

 

LR