Haute-Provence : Christian Girard dans la lignée de Marine Le Pen

Haute-Provence : Christian Girard dans la lignée de Marine Le Pen

POLITIQUE / Dans la continuité de la "victoire départementale" du Rassemblement National aux présidentielles, Christian Girard vire en tête en devançant Delphine Bagarry au soir du premier tour des législatives sur la première circonscription

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Après la déception d'Aurélie Abeille dans la 2ème circonscription, Christian Girard confirme par contre les bons scores de Marine Le Pen aux dernières élections présidentielles sur la première circonscription des Alpes de Haute-Provence. Le candidat du Rassemblement National conclut l’essai lors de ce premier tour en récoltant 28,52% des suffrages exprimés. Reste à lui de le transformer dimanche prochain en remportant le scrutin face à la députée sortante Delphine Bagarry, désormais représentante de la NUPES.

 

Différente étiquette mais même résultat pour l'instant

Marcheuse lors de son élection en 2017, l’écologiste a depuis rejoint la NUPES. Un changement d’étiquette qui ne semble pas l’avoir pénalisée car elle accède encore une fois au second tour avec 27,99% des voix. « Heureuse d’être qualifiée pour ce second tour », Delphine Bagarry se dit « inquiète de la montée des extrêmes » dont elle considère ne pas en faire partie. La candidate n’a en effet pas manqué ce dimanche soir de répondre à Christophe Castaner, interviewé sur Alpes 1 vendredi dernier, pour qui le programme de la NUPES « est une régulation soviétique ».

 

Aujourd’hui, elle tend la main au grand perdant de la soirée, Paul Audan de la majorité présidentielle qui n’est pas qualifié pour le second tour. Avec 22,43% mais pas suffisamment d'inscrits, le maire de Gréoux les Bains a déçu par son score qui ne permettra pas à Ensemble de récupérer cette députation perdue lors du départ de Delphine Bagarry de l’ex-République en Marche, désormais Renaissance.

 

La participation, la grande absente de cette journée

Malheureusement, les soirées électorales se suivent et se ressemblent toujours autant sur un point précis : la participation. Les chiffres sont une nouvelle fois inquiétants au niveau national avec une participation à 48,7%. Près d’un électeur sur deux n’est donc pas allé voter ce dimanche. Ce n’est pas le cas des Alpes de Haute-Provence mais le renouveau démocratique n’est pas pour autant de mise avec seulement un taux de participation de 51,89% la première circonscription.

 

C.Lourenço/A.Vallauri