Haute-Provence : Manosque, accélérer le traitement de l'obésité infantile

Haute-Provence : Manosque, accélérer le traitement de l'obésité infantile

SANTÉ / Depuis un an, le centre hospitalier de Manosque a ouvert un hôpital de jour pour les enfants atteints de surpoids ou d'obésité infantile

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Les urgences ferment la nuit, pour autant, l’hôpital de Manosque veut rester un fleuron en matière de santé. Et en particulier dans la lutte contre l’obésité pédiatrique. Depuis un an, un hôpital de jour accueille une journée dans la semaine des petits patients souffrant de surpoids. Une première dans le département qui, hélas, fonctionne. La demande est malheureusement là puisqu’il est désormais envisagé d’amplifier l’accueil en ouvrant deux jours voire plus par semaine.

 

« Jusque là, il n’y avait aucune solution. Les prises en charge étaient ponctuelles chez le diététicien, le kiné… l’hôpital de jour regroupe tous ces spécialistes », Franck Pouilly

 

La direction de l’hôpital de Manosque et la cheffe de service, le docteur Neculita, recevront ce mardi soir leurs partenaires, y compris les associations sportives, l’occasion pour Franck Pouilly, le directeur de l’hôpital, de rappeler que l’offre est bien présente dans le département.

 

En France, 12 % des enfants de grande section de maternelle sont en surcharge pondérale, 3,5 % peuvent présenter une obésité. Des données qui augmentent avec l’âge : chez les enfants de 6 à 17 ans, 16 % des garçons sont en surpoids, un chiffre qui monte à 18 % chez les filles.

 

C. Cava Michard