Haute-Provence : le Trail de Haute-Provence de retour à ses dates d'origine

Haute-Provence : le Trail de Haute-Provence de retour à ses dates d'origine
© THP

SPORTS / Ils sont déjà 2.000 participants de 19 nationalités et 71 départements français à vouloir se disputer sur les 8 parcours

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Il revient à ses dates d’origine : le Trail de Haute Provence donnera son grand départ ce vendredi à Forcalquier, pour ce week-end de l’Ascension. Et cette fois, les organisateurs espèrent pouvoir compter sur le soleil alors que l’édition précédente, en octobre dernier, avait été marquée par des conditions météorologiques dantesques. Elles avaient eu raison de l’épreuve Ultra. Les concurrents devront donc s’armer de leur pack canicule. Au programme : huit parcours adultes de 8 à 160 kilomètres.

 

Un évènement qui rayonne à l'international

Une 9ème édition qui rayonne bien au-delà des Alpes de Haute-Provence puisque parmi les 2.000 inscrits, 81 participants issus de 19 nationalités surtout des Belges. Mais on peut aussi compter des Argentins, des Hongrois, des Bulgares, des Suédois, des Polonais, des Allemands ou encore des Ukrainiens. Ça fonctionne aussi au-delà des frontières bas-alpines avec des coureurs en provenance de 71 départements. La notoriété de l’évènement n’est plus à démontrer. Vincent Guiliani, fondateur et directeur du Trail de Haute-Provence.

Ouverture ce vendredi avec le THP Junior pour les 0 à 15 ans et le mythique Ultra de Provence : 160 kilomètres et 7.600 mètres de dénivelé. Le départ sera donné à 22h. On suivra samedi l’un des favoris de l’évènement, Sébastien Spehler, athlète élite de la Team Salomon, sur le 80 kilomètres. Le parrain du THP, Julien Chorier, lui s’alignera sur le Marathon de Lure (50 km, 2.400 mètres de dénivelé). Dimanche sera marqué par la solidarité avec un parcours de 8 kilomètres à réaliser en courant ou en marchant. Le départ sera donné à 9h de Forcalquier, 50 % des frais d’inscription seront reversés à la Fondation Maladies Rares. Plus d'informations en suivant ce lien. 

 

C. Cava Michard