Alpes de Haute-Provence : de nouvelles entreprises adaptées à chaque besoin de territoires

Alpes de Haute-Provence : de nouvelles entreprises adaptées à chaque besoin de territoires

ÉCONOMIE / La CCI et l'Agence de Développement ont renouvelé une convention de développement économique : trouver les entreprises qui correspondent à chaque besoin des territoires bas alpins

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Dites moi quel territoire vous êtes, je vous dirai quelle entreprise s’implantera chez vous. C’est en quelques mots le principe de cette convention entre la CCI et l’Agence de Développement. Cette dernière va être une véritable chasseuse d’entreprises spécialisées, qu’elle aiguillera ensuite dans les territoires pouvant répondre à ses besoins. « Il s'agit de cibler les entreprises nouvelles en fonction des besoins des territoires. L'Agence de Développement est là pour trier les entreprises qui peuvent et doivent s'installer. La filière bois par exemple est un axe important : on est l'un des premiers producteurs français mais on ne transforme pas cette richesse. L'idée est de flécher les entreprises extérieures vers l'Ubaye pour cette filière », explique Daniel Margot, président de la CCI. Un dispositif gagnant-gagnant, au bénéfice du développement économique.

 

Jusque-là, la CCI versait 100.000 euros à l’Agence de Développement, sans demande d’objectifs. Désormais, un socle de 80.000 euros est attribué, puis une enveloppe de 40.000 euros est débloquée. Si l’AD parvient à implanter 6 entreprises créatrices d’une 60aine d’emplois en 2022, des financements supplémentaires seront garantis.

 

C. Cava Michard