Haute-Provence : une rue d’Aiglun pour défendre la liberté de la presse et la paix

Haute-Provence : une rue d’Aiglun pour défendre la liberté de la presse et la paix

SOCIÉTÉ / La commune a décidé lors de son conseil municipal de nommer une voie piétonne du nom de la journaliste russe Marina Ovsyannikova

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Une rue d’Aiglun pour défendre la liberté de la presse et la paix. La commune a décidé lors de son conseil municipal de nommer une voie piétonne du nom de la journaliste russe Marina Ovsyannikova. Elle avait lors d’un journal télévisé russe brandi une pancarte d’opposition à la guerre en Ukraine. Elle risque 15 ans de prison.  Pour Aiglun, il s’agit en lui dédiant une voie communale, de faire un geste symbolique. L’idée est aussi de mettre à l’honneur « les Russes qui font preuve de courage et de conviction en faveur des valeurs humaines ». La commune espère que d’autres collectivités suivent le mouvement en mettant en place des actions similaires. Notez qu’elle sera inaugurée le jeudi 28 avril à 11h00.

 

A. Vallauri