Haute-Provence : Provence Alpes Agglomération augmente les impôts locaux

Haute-Provence : Provence Alpes Agglomération augmente les impôts locaux

POLITIQUE / Un gain de 2,7 millions d’euros pour la collectivité sur la GEMAPI ainsi que la taxe foncière et la taxe des ordures ménagères

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Provence Alpes Agglomération augmente les impôts locaux. « Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous demandons de nouvelles recettes mais il faut avoir le courage de le faire. Pour notre attractivité, on ne peut pas avoir un territoire sous-équipé », déplore la présidente Patricia Granet Brunello. Parmi les 44 délibérations du conseil communautaire de jeudi dernier dont celle du vote du budget 2022, la question de la pression fiscale est à coup sûr la plus impactante pour les habitants de l’agglomération.

 

« Une augmentation de 2,7 millions d’euros sur la GEMAPI ainsi que la taxe foncière et la taxe des ordures ménagères », Marc Bondil

 

Une décision difficile qui doit permettre de retrouver de l’autofinancement car l’épargne brute, faible depuis la création de l’intercommunalité en 2017, réduit ses capacités à investir d’une autre manière que par l’emprunt. Pour Marc Bondil, maire de Moustiers Sainte Marie et vice-président de Provence Alpes Agglomération délégué aux finances de PAA, cette situation d’alerte n’est pas singulière à Provence Alpes Agglomération mais nécessite la solidarité de la population.

 

Dans un souci de clarté, la collectivité tient à mettre en avant tous les projets structurants que cette augmentation des impôts permettra. Parmi les 8,4 millions d’investissements prévus en 2022, on peut souligner l’aménagement écotouristique de la retenue de l’Escale, la rénovation énergétique des bâtiments et des piscines thermales ou la création d’une déchetterie dans la Vallée de l’Asse. Petite éclaircie au tableau pour conclure, l’endettement de Provence Alpes Agglomération est relativement faible.

 

M.Bonnefoy