Haute-Provence : sept ans après le crash de la Germanwings, une commémoration au goût amer

Haute-Provence : sept ans après le crash de la Germanwings, une commémoration au goût amer

COMMÉMORATION / La justice française après sept ans d’enquête a rendu un non-lieu, au grand dam des familles de victimes

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

149 personnes avaient trouvé la mort en ce 24 mars 2015. Sept ans plus tard, les familles du crash de l’A320 de la Germanwings doivent se rendre au Vernet pour une cérémonie de commémoration. Une cérémonie alors que durant deux ans, à cause de la crise de la COVID 19, il a été impossible pour ces familles de rejoindre le site. Aujourd’hui, cette commémoration aura sans doute un goût amer. Car le 21 février dernier la justice française, au terme de sept ans d’enquête a rendu un non-lieu. Pour les magistrats, personne ne pouvait prévoir et donc empêcher le suicide du copilote Andreas Lubitz et par conséquent la mort des passagers et des autres membres de l’équipage ce matin du 24 mars sur le massif des Trois Evêchés.

Ce jeudi, la cérémonie débutera par un dépôt de gerbe au cimetière du Vernet à 9h30. Une heure plus tard, les familles des victimes devraient se retrouver devant la stèle érigée sur la commune. À 10h41, heure à laquelle l’Airbus s’est crashé, une minute de silence sera observée.

 

A. Vallauri