Haute-Provence : réactiver la ligne entre Digne et Saint-Auban oui, mais avec des trains

Haute-Provence : réactiver la ligne entre Digne et Saint-Auban oui, mais avec des trains

TRANSPORT / Le collectif "Des trains pour la ligne Digne-Saint-Auban" a vu le jour avec le projet de refaire circuler des trains sur cet itinéraire de 22 kilomètres

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Depuis 1991, plus aucun train n’a circulé entre Digne les Bains et Château Arnoux Saint Auban. Les habitants de la Bléone se disent excédés par la saturation des véhicules sur la nationale 85. Au niveau économique mais aussi environnemental, il y a une carte à jouer. Provence Alpes Agglomération a donc récemment pris la décision de rouvrir cette ligne. Cet itinéraire de 22 kilomètres a aussi été désigné site pilote par SNCF Réseau pour une valorisation expérimentale. Pour l’heure, on ne parle pas de refaire circuler des trains mais plutôt de mettre en service une draisienne électrique d’une 20aine de places qui assurerait des allers-retours.

 

Des trains réguliers sur une ligne régulière

Début février, l’intercommunalité a lancé un diagnostic participatif pour connaitre les habitudes et besoins de mobilité des habitants du territoire. L’occasion de peser pour le collectif « Des trains pour la ligne Digne-Saint-Auban ». Pour lui, l’avenir sera le train avec le projet du TCVEC, du Train Colonne Vertébrale d’Écomobilités Complémentaires. Cédric Gimenez est responsable du secteur CGT Cheminot PACA.

 

Le collectif propose un temps de trajet régulier entre 30 et 35 minutes, un train toutes les demi-heures pendant les périodes de pointe et toutes les heures le reste de la journée.

 

M. Bonnefoy