Alpes de Haute-Provence : 200 places recensées pour accueillir les réfugiés ukrainiens

Alpes de Haute-Provence : 200 places recensées pour accueillir les réfugiés ukrainiens

UKRAINE / 31 réfugiés ukrainiens sont arrivés sur le territoire bas-alpin depuis la semaine dernière

 

- Alpes de Haute-Provence  -

 

31 Ukrainiens, majoritairement des femmes et des enfants, sont arrivés depuis la semaine dernière dans les Alpes de Haute-Provence, « ils sont accueillis principalement dans les secteurs de Castellane et de Sisteron », précise la préfète, Violaine Demaret, invitée du « 8 :30 » d’Alpes 1 ce mercredi. Des personnes déplacées, « des civils qui fuient la guerre » dont le séjour en France a été assoupli. « Ceux qui ont un passeport biométrique sont déjà en règle, sinon ils ont des visas de court séjour comme des touristes », poursuit la représentante de l’État.

 

La protection temporaire permettra aux réfugiés ukrainiens de travailler

Des services qui doivent aussi s’adapter. Les ministres européens de l’Intérieur, réunis la semaine dernière à Bruxelles, se sont en effet mis d’accord pour accorder une « protection temporaire » dans l’Union Européenne aux réfugiés ukrainiens. Cette directive de 2001 « n’a jamais été activée » précise Violaine Demaret. Mais elle va permettre à la population ukrainienne présente sur le territoire français de « disposer d’un titre de six mois renouvelable jusqu’à trois ans. Il leur permettra notamment de travailler ». La promesse présidentielle d’un accueil des Ukrainiens est tenue dans les Alpes de Haute-Provence, « nous avions mardi soir 200 places recensées sur le territoire pour les héberger ».

Quant aux enfants, une réunion a eu lieu la semaine dernière avec la direction académique des Alpes de Haute-Provence. « Pour l’heure, il est encore trop tôt pour faire une photographie » mais des concertations ont lieu avec les maires.

 

C. Cava Michard