Haute-Provence : Pra Loup sacrera le premier champion de France de vélo de neige

Haute-Provence : Pra Loup sacrera le premier champion de France de vélo de neige

SPORTS / Les entrainements et les qualifications auront lieu ce samedi de 7h30 à 11h et la compétition ce dimanche aux mêmes horaires

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Pra Loup sacrera le premier champion de France de vélo de neige. Une première nationale et même mondiale pour cette jeune discipline approuvée en 2018 par l’Union Cycliste Internationale et fondée par le spécialiste de la vitesse sur neige Éric Barone. Inspiré des épreuves de vitesse du ski alpin, l’Alpine Snow Bike met en lumière les 5 et 6 mars prochains à Pra Loup une cinquantaine de compétiteurs. Ils s’affronteront, au choix, sur un départ individuel ou par vague de deux pour faire le meilleur temps en VTT sur une piste rouge de 1.400 mètres de longueur et de 280 mètres de dénivelé. Alors que de nombreuses animations seront organisées sur le front de neige toute la matinée, les entrainements et les qualifications auront lieu ce samedi de 7h30 à 11h et la compétition ce dimanche aux mêmes horaires.

 

« C’est une discipline où il y a de la glisse et du grip », Éric Barone

 

Cerise sur le gâteau, les vacanciers de Pra-Loup pourront également voir en ouvreur le champion local de Snow Scoot Corentin Desbois qui tentera prochainement de battre le record du monde de vitesse à Vars. En plus du spectacle qui sera assuré par cette première édition du Championnat de France, ce nouveau sport qui allie le VTT et le ski alpin fera inévitablement des émules auprès des amoureux des sports de montagne. Explication technique avec Éric Barone, créateur de la discipline et organisateur de l’événement :

 

À l’aube de cette première compétition, Éric Barone voit déjà grand pour son bébé sportif qui n’a que quatre ans. En effet, le champion du monde de VTT a trouvé un accord avec la Fédération Française de Cyclisme pour organiser dès 2023, trois étapes de Coupe de France et un nouveau championnat national. L’avenir nous dira si des épreuves de Coupe du monde suivront avec un rêve olympique dans le viseur d’ici 10 à 15 ans.

 

C.Lourenço