Haute-Provence : « un budget serré avec peu de marge de manœuvre » pour PAA

Haute-Provence : « un budget serré avec peu de marge de manœuvre » pour PAA

ÉCONOMIE / En cause notamment : l’augmentation des charges à caractère général

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

« Un budget serré avec peu de marge de manœuvre » pour Provence Alpes Agglomération. Ce mercredi soir, PAA tenait son débat d’orientation budgétaire pour l’année à venir. Les charges à caractère général ont fortement progressé : +13% en 2021. En cause notamment : la hausse du coût des fluides et du carburant, l’augmentation des charges liées à la gestion des déchets, mais aussi la hausse du coût de l’entretien notamment sur le matériel roulant. Pour 2022, PAA prévoit une nouvelle augmentation de ses dépenses du fait notamment de la hausse des matières premières et de l’énergie. Les charges réelles de fonctionnement s’élèvent à un peu plus de 38 millions d’euros, c’est +5% par rapport à 2020. Concernant les recettes, elles ont progressé de 2%. Le budget sera donc « prudent » selon Marc Bondil, vice-président de PAA, délégué aux finances et au contrôle de la gestion.

 

« Mais il faut toujours regarder devant », M. Bondil

 

M. Bonnefoy