Haute-Provence : désendetter et investir, les enjeux de Digne les Bains

Haute-Provence : désendetter et investir, les enjeux de Digne les Bains

POLITIQUE / ÉCONOMIE / La ville poursuit son désendettement mais ne met pas de côté les investissements avec une enveloppe de 3 millions d’euros pour 2022. Les orientations budgétaires étaient débattues ce mardi soir

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le débat d’orientation budgétaire pour l’exercice 2022 était à l’ordre du jour du conseil municipal ce mardi soir à Digne les Bains. La ville qui depuis 2014 poursuit son désendettement. De près de 42 millions d’euros, l’encours de la dette a été ramené à 29,14 millions d’euros au 1er janvier 2021. Cependant, en 2021, il y a eu une « pause dans cet objectif de baisse » suite à diverses opérations notamment avec l’emprunt du parking Gassendi à hauteur de 1,5 millions d’euros et de 2 millions d’euros pour le budget principal. 3,5 millions d’euros ont été empruntés alors que le remboursement du capital est de 3,1 millions d’euros.

 

Diminuer la dette en continuant d'investir

L’encourt de la dette a donc connu une hausse de 400.000 euros. Mais « dès 2022, la décrue va se poursuivre » souligne Francis Kuhn, premier adjoint, délégué aux finances, aux ressources humaines, à l’innovation, aux projets européens et au développement numérique. Pour lui, « il faut maitriser la dette tout en ayant des programmes d’investissements conséquents ». Une enveloppe de 3 millions d’euros sera inscrite au budget 2022.

 

 

Opérations d'investissements

Maison Alexandra David Néel 660.000 euros
2ème  tranche de rénovation du plan d'eau 1.720.000 euros
Ilot Pied de Ville 150.000 euros
Fonds de concours pour le gymnase du collège Borrély 73.000 euros
Fonds de concours au SDIS 167.000 euros
Rénovation de la salle Abbé Féraud 590.000 euros
Participation pour la réhabitation de l'ancien cinéma "Le Top" 250.000 euros

 

 

M. Bonnefoy