Alpes de Haute-Provence : le budget adopté

Alpes de Haute-Provence : le budget adopté

POLITIQUE / Pas de réelle opposition pour ce budget, le premier sous la majorité d'Eliane Barreille

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Pas de réelle opposition pour l’adoption du premier budget du nouvel hémicycle bas-alpin. Le conseil départemental des Alpes de Haute-Provence s’est réuni ce jeudi avec le budget 2022 à l’ordre du jour. Un budget de 271 millions d’euros de dépenses, c’est plus que pour 2021 (258,2 millions d’euros) avec une hausse des investissements de 28,5 % qui était le cheval de bataille de la nouvelle présidente, Eliane Barreille. Dans le détail, la solidarité reste toujours la compétence principale du département avec 30,6 millions d’euros qui iront au RSA et l’insertion, 25 millions d’euros aux personnes âgées, 19,7 millions aux personnes handicapées et 22,9 millions d’euros à l’enfance et la famille.

 

"Le budget 2022 a été adopté par l'assemblée départementale, il prévoit une augmentation de 28,5 % des investissements par rapport à 2021. Ainsi le Département s'engage en faveur de la relance économique du territoire", E. Barreille

 

Autre enveloppe conséquente, celle mise sur les routes, plus de 33,3 millions d’euros. 2,5 millions d’euros seront notamment investis pour sécuriser la RD 900 à la Rochaille. 1,8 millions d’euros iront à l’aménagement de sécurité aux rond-points de Pimarlet à Manosque et la Carretière à Volx. Notez aussi que le Département met l’accent sur ses établissements scolaires, au travers notamment du Plan 100 % Collèges : près de 45 millions d’euros seront investis d’ici 2027 pour les sécuriser et les rénover, les accompagner vers le numérique et engager les établissements dans l’achat de produits alimentaires issus des circuits courts.

 

C. Cava Michard