Haute-Provence : la grève des agents de La Poste ne faiblit pas à Forcalquier

Haute-Provence : la grève des agents de La Poste ne faiblit pas à Forcalquier

SOCIAL / La Poste va être mise en demeure pour recrutement abusif d'intérimaires lors d'un conflit du travail

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La grève des agents de La Poste ne faiblit pas à Forcalquier. Mobilisés depuis 10 jours, 13 agents des bureaux de poste du secteur ne veulent pas reprendre le travail pour contester ce qu’ils considèrent comme « un management toxique » basé sur « la répression, le mépris et l’arrogance ». En parallèle d’un refus de se mettre autour d’une table pour discuter, c’est « une véritable chasse aux sorcières » pour Philippe Jourdan, responsable de la CGT FAPT 04 à la suite du blâme reçue par Marine, une collègue syndicaliste.

 

« Mardi prochain, on a déposé un préavis de grève sur tous les bureaux et les centres de courriers du département », Philippe Jourdan

 

Depuis ce mardi, le bureau de Mane a rouvert en raison du retour d’un arrêt maladie de l’agent qui n’a pas suivi la grève mais six bureaux sur 13 restent toujours fermés sur le secteur : Banon, Saint Etienne les Orgues, Volx, Oraison, Céreste, Reillanne. Quant à celui de Forcalquier, il n’a jamais fermé grâce aux recours d’intérimaires et de cadres.

 

Les grévistes mettent la Poste en demeure

 « Des intérimaires en cascade » lors d’un conflit du travail qui est une méthode jugée irrégulière par Philippe Jourdan. D’où la décision du syndicat de mettre en demeure La Poste.

Avec une centaine de personnes présentes lors de la mobilisation de lundi dernier devant le bureau de poste de Forcalquier et une vingtaine ce mercredi malgré le mauvais temps, les grévistes ont été reçus par le maire David Géhant et soutenus par les maires concernés par ce mouvement social ainsi que la députée des Alpes de Haute-Provence, Delphine Bagarry. Pour sa part, La Poste rappelle que sept bureaux de poste et sept autres agences postales communales sont toujours ouverts ainsi que la remise en marche des distributeurs de Reillanne et Forcalquier. Finalement, la direction a rencontré jeudi les représentants grévistes et se dit « ouverte au dialogue ».

 

C.Lourenço