Alpes de Haute-Provence : E. Barreille prend rendez-vous avec le gouvernement

Alpes de Haute-Provence : E. Barreille prend rendez-vous avec le gouvernement

POLITIQUE / La présidente du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence amènera sur la table de deux ministres l’insertion, le SDIS et la réforme des transports sanitaires

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Immédiatement après son élection, elle a pris à bras le corps les dossiers de son département. Eliane Barreille ne compte pas tergiverser, « mon objectif, c’est de rebooster les Alpes de Haute-Provence, qu’il retrouve une notoriété, une vraie valeur sur le plan national », explique dans « Le 8 :30 » la présidente du Conseil Départemental. Les actions sont déjà en place, comme le plan Collèges à hauteur de 45 millions d’euros pour un plan bâtimentaire, les tablettes numériques pour l’ensemble des élèves ou encore la gestion de la crise sanitaire.

 

Désendetter les pompiers

Il y a aussi le SDIS 04, le Service Départemental d’Incendie et de Secours, rongé par la dette : 22 millions d’euros. Un plan SDIS 2030 a été présenté aux pompiers samedi lors du Conseil d’Administration, 10 millions d’euros d’action pour rattraper le retard sur les bâtiments, acheter des équipements. « Pour 2021, il y a eu la création de huit emplois dont trois portés par notre majorité. Les pompiers en demandent 22 de plus. Nous voulons actionner le désendettement du SDIS pour augmenter leur potentiel de recrutement », poursuit Eliane Barreille. La présidente du Département aura rendez-vous à la fin du mois avec le ministère de l’Intérieur pour exposer la situation du SDIS 04 « mais aussi la réforme des transports sanitaires ». Selon l’édile, sa mise en œuvre conduirait à réduire de moitié les moyens alloués aux ambulanciers privés dans leur partenariat avec les secours comme le SDIS ou le SAMU « avec pour conséquence une dégradation inédite de la couverture en matière de transports sanitaires urgents ».

 

« Je ne veux pas abandonner la montagne mais on ne peut pas faire que du canon à neige », E. Barreille

 

Alors que Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État en charge du tourisme, a annoncé la semaine dernière l’ouverture cet hiver des remontées mécaniques malgré la crise sanitaire, c’est une bonne nouvelle pour Eliane Barreille. Mais la présidente du Conseil Départemental est très claire dans ses actions : « il faut se tourner vers le quatre saisons, les stations seront en difficulté si elles ne se tournent que vers la neige ». L’activité doit donc se diversifier « pour permettre à notre population d’en vivre toute l’année ».

 

Sortir de la boucle les bénéficiaires du RSA

Une action de l’ancienne majorité qui sera poursuivie, c’est le service public d’insertion pour l’emploi. Des partenariats ont été établis avec l’État, les professionnels de l’économie ou encore les chambres consulaires, « nous allons lancer les états généraux de l’insertion. Si nous parvenons à positionner 500 bénéficiaires du RSA sur de l’activité sur les 4.500 présents dans les Alpes de Haute-Provence, nous aurions déjà gagné une partie de notre challenge ». Une rencontre avec le ministre délégué à l’insertion est prévue. Retrouvez l'entretien en intégralité d'Eliane Barreille, ce mercredi dans le "8:30" ici

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios