Alpes de Haute-Provence : entre la rénovation et le 100 % circuit court, le Département au chevet de ses collèges

Alpes de Haute-Provence : entre la rénovation et le 100 % circuit court, le Département au chevet de ses collèges

ÉDUCATION / En cette rentrée 2021, la présidente du conseil départemental a présenté le plan 100% collèges qiu comprend un volet rénovation. Le collège Mont d'Or à Manosque en bénéficiera

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

À l’occasion de la rentrée des classes, la présidente du Conseil Départemental Éliane Bareille, accompagnée de Sandra Raponi, vice-présidente déléguée au collège, à l’éducation la jeunesse et les sports, fait un tour des établissements du département des Alpes de Haute-Provence.

 

Finir la rénovation totale en 2025

Ce jeudi, une escale d’importance était prévue à Manosque, au sein du collège du Mont d’Or. Le directeur d’académie ainsi que les élus locaux étaient présents pour visiter cet établissement dont le délabrement est important. Les professeurs présents l’affirment, « ça fait plus de vingt ans qu’on attend une rénovation du collège du Mont d’Or, qu’on en parle, mais que rien ne vient ». Ce sera chose faite, promet Eliane Bareille qui a annoncé officiellement de prochains travaux d’ampleur dans le collège pour un budget total de 12 millions d’euros. La phase d’études a déjà débuté, et les ambitions de l’ancien conseil départemental ne seront pas ignorées, précise Sandra Raponi. « Il y a des choses qui vont être revues, c’est toujours en discussion au niveau des services », explique-t-elle, « on est là pour revoir les dossiers en cours et au mieux les améliorer ». Les professeurs espèrent pouvoir faire partie des discussions afin de rendre leur collège plus agréable au quotidien, pour eux comme pour les élèves. Le projet toujours à l’étude prévoirait ainsi la rénovation des façades, la destruction d’une partie des anciens bâtiments pour réduire à une jauge de 500 élèves le collège tout en conservant les grandes salles de classe actuelles.

Eliane Barreille : 

Pour mémoire, il y a plus de 15 ans, le collège du Mont d’Or accueillait plus de 1.000 élèves, aujourd’hui le nombre a considérablement diminué. Le maire de Manosque, Camille Galtier, qui était lui-même collégien au Mont d’Or, souhaite lui redonner ses lettres de noblesse, lui permettre de redevenir l’élite de Manosque qu’il était autrefois.

 

« Le plan 100 % collèges c'est la rénovation, le développement numérique, 100 % circuit court », E. Barreille

 

De manière plus large, Eliane Bareille a présenté le plan 100% collèges. Celui-ci, découpé en quatre axes, prévoit la rénovation et la sécurisation des collèges du département pour un montant total de 38,5 millions d’euros, mais également la dotation en tablette numérique pour chaque collégien. La distribution se fera sur la base du volontariat, selon les décisions de chaque établissement, à partir de la rentrée scolaire 2022. Tous les collégiens qui entreront en 6ème seront équipés d’une tablette numérique personnelle de manière à avoir en 4 ans le collège intégralement équipé. L’objectif est d’éduquer aux pratiques numériques, de faciliter l’accès aux ressources pédagogiques tout en allégeant considérablement le sac à dos des collégiens grâce à des manuels scolaires numérique.

Le plan 100% collège prévoit aussi la poursuite de la démarche RéGAL. Aujourd’hui, neuf collèges publics proposent des cantines saines avec des menus de qualité issus du circuit court et plus précisément de l’Unité de Préparation Culinaire (UPC) de Château-Arnoux Saint-Auban. La convention RéGAL sera poursuivie au courant du mois de septembre avec l’ambition que les 16 collèges du département puissent en bénéficier. Actuellement, cela représente plus de 1.500 repas bio, de qualité et en circuit court pour un montant total de 35.000 euros.

Enfin, Eliane Bareille est revenue sur l’année scolaire complexe en cause de la crise sanitaire. Elle a précisé que le département s’était montré exemplaire dans l’application du protocole sanitaire, ce qui se poursuivra. Des masques seront mis à disposition pour les oublis éventuels des élèves, tout comme du gel hydroalcoolique, et la désinfection des établissements. La présidente du Conseil Départemental a également ajouté qu’ils faciliteront au mieux la vaccination en mettant à disposition une salle du collège si nécessaire pour permettre aux adolescents d’en bénéficier.

 

M.Mathieu   



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios