Haute-Provence : les travaux de sécurisation du rocher de la Baume sont terminés

Haute-Provence : les travaux de sécurisation du rocher de la Baume sont terminés

SÉCURITÉ / Le coût global des travaux s'élève à un million d'euros subventionné à hauteur de 45 %

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Les travaux de sécurisation du rocher de la Baume à Sisteron se sont terminés avec 15 jours d’avance. La dernière tranche a été livrée en ce début du mois de juillet. Et jeudi dernier, le maire et les services techniques se sont rendus sur place.

 

En 2017, un bloc se décrochait, une quarantaine de familles était évacuée

Pour comprendre l'importance de ces travaux à Sisteron, il faut revenir un peu en arrière. En 2017, un énorme rocher s'était décroché de la montagne, il avait dévalé la pente jusqu'à atterrir sur la route départementale. Par chance, il n'y avait eu aucun blessé ni aucune maison touchée. 300 habitants vivent sous ce rocher, un quartier qui n'a pas toujours fait partie de la commune. Il a été rattaché à Sisteron il y a 500 ans. Et pour Daniel Spagnou, le maire, il ne serait plus possible aujourd'hui de construire à un tel endroit :

En 2019, la première tranche de travaux débutait. Il avait alors fallu évacuer une quarantaine de familles durant plusieurs mois. Un véritable traumatisme à l'époque, "on avait pris le taureau par les cornes pour éviter un accident grave comme aux Mées. Ces familles avaient joué le jeu et laissé leurs maisons", rappelle Daniel Spagnou. 

 

Les travaux de cette première tranche avaient aussi marqué les esprits par leur complexité rappelle Jean-Charles Minetto directeur des services techniques de la ville, "c'était spectaculaire, car c'était un travail en falaise avec des ouvriers qui travaillaient pendus aux rochers".

 

Des travaux pour un million d’euros

Après la face nord l'an passé, c'est donc la sécurisation de la face sud qui a été menée cette année avec l'installation de six écrans de protection par bloc. Du grillage plaqué a également été mis en place. Le tout pour 232.000 euros TTC. Le coût global des travaux s'élève lui à un million d'euros subventionné à hauteur de 45 %. Notez que des contrôles seront effectués régulièrement.

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios