Haute-Provence : Région, "il y a une incohérence, une négligence dans le développement des infrastructures"

Haute-Provence : Région, "il y a une incohérence, une négligence dans le développement des infrastructures"

ÉCONOMIE / Didier Long, président de l'UDE 04, interpelle les candidats aux élections départementales et régionales. Il demande un travail en collaboration pour mener des projets de développement économique au service des entreprises

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Servez-nous un double… un double d’élections. Car ce dimanche, les électeurs seront appelés aux urnes pour décider de leurs conseillers départementaux et régionaux. Si certains regrettent la tenue de ces votes les mêmes week-ends, d’autres saisissent la balle au bond. Didier Long, le président de l’UDE des Alpes de Haute-Provence, interpelle les candidats. Il appelle à plus de « cohérence » dans le développement économique. « Les infrastructures routières, ferroviaires et numériques sont primordiales. Mais il n’y a pas réellement de projets qui soient faits sur le développement des infrastructures », explique t-il dans « Le 8 :30 ».  La Région ne remplit pas complètement son « rôle, on le voit sur la mobilité, notamment sur l’axe Gap-Turin. L’accès à des villes européennes est trop limité ».

 

« Le Département doit faire valoir les besoins auprès de la Région », D. Long

 

Quant au numérique, son développement n’est pas mis au service, selon Didier Long, des entreprises. Et de rappeler que la Région a contractualisé avec SFR pour un nombre de prises fibre par mois, « mais aucune dans des zones d’activité ou industrielles. Ça a été une négligence ». La solution selon lui est de faire travailler main dans la main Région et Département, « le département doit faire valoir les besoins auprès de la région ».

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios