Alpes de Haute-Provence : une mobilité douce pas assez développée pour l’association Mobiclou

Alpes de Haute-Provence : une mobilité douce pas assez développée pour l’association Mobiclou
© M. Deleuil Mobiclou

TRANSPORT / Une association née en mars dernier à Forcalquier avec un objectif simple : favoriser le vélo au quotidien pour diminuer la dépendance à la voiture

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La mobilité douce, pas assez développée en Haute-Provence. Voilà le constat que dresse aujourd’hui l’association Mobiclou, créée le 22 mars dernier à Forcalquier. Son objectif est simple, il s’agit de favoriser le vélo au quotidien pour diminuer la dépendance à la voiture. Une pratique qui s’est d’autant plus développée face à la crise sanitaire.

 

« L’idée c’est de favoriser les conditions pour que l’on développe l’usage pratique du vélo au quotidien », Mathieu Richard

 

Face au manque d’aménagements cyclables et une offre sur le marché qui ne suit plus l’engouement pour l’achat de vélos, Mobiclou a souhaité apporter des solutions viables. C’est dans cette optique que pour Mathieu Richard, un des douze membres du Conseil collégial de l’association, « il faut pouvoir sensibiliser le plus grand nombre à cette pratique ».

Mobiclou organise ce samedi à Saint Etienne les Orgues une manifestation gratuite. Les visiteurs pourront notamment profiter d’un atelier réparation, d’une bourse au vélo, d’essais de vélo à assistance électrique ou encore de marquage Bicycode pour lutter contre les vols. Notez également que Mobiclou recherche un local afin d’y implanter un atelier réparation.

 

W. Chastan



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios