Alpes de Haute-Provence : « Sophie Cluzel n’existera pas au second tour »

Alpes de Haute-Provence : « Sophie Cluzel n’existera pas au second tour  »

POLITIQUE / Alors que la liste de la majorité présidentielle s'était retirée dimanche soir au profit de Renaud Muselier, la secrétaire d'État en charge des personnes handicapées a annoncé ce matin sa candidature. "On est en train de servir la Région au RN", regrette Sophie Vaginay, secrétaire départementale LR 04

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

La crise politique au sein de la droite en région Provence-Alpes-Côte d’Azur prend aujourd’hui des allures de bombe à déflagrations. Après que Jean Castex ait annoncé, dimanche, le retrait de la liste de la majorité présidentielle menée par Sophie Cluzel, secrétaire d’État en charge des personnes handicapées, et le soutien à Renaud Muselier, c’est une marche arrière. La ministre annonce ce matin sur France Info être finalement « candidate ». Quant à Les Républicains, la crise s’embourbe. Christian Estrosi et Hubert Falco ont annoncé hier leur démission du parti, « je constate les dégâts » déclare Sophie Vaginay. La secrétaire départementale LR des Alpes de Haute-Provence et maire de Barcelonnette était l’invitée ce matin du « 8 :30 ».

 

« On est en train de servir la région au Rassemblement National », S. Vaginay

 

Elle regrette une forme de « précipitation de Paris » dans le retrait dimanche soir de l’investiture à Renaud Muselier, « précipitation à s’immiscer dans une campagne des régionales qui n’était pas une présidentielle ». Mais au-delà, la responsable politique estime que LREM est dans « l’incapacité de présenter une liste, ce n’est pas une force qui compte. Par des manœuvres, ils essaient d’exister. Sophie Cluzel n’existera pas au second tour ». Des remous politiques qui desservent les forces républicaines en place, « on est en train de servir la région au Rassemblement National ». Quant à sa possible présence sur la liste de Renaud Muselier dans les Alpes de Haute-Provence, Sophie Vaginay n'en dira pas plus, la décision sera dévoilée le 17 mai prochain.

 

C. Cava Michard