Haute-Provence : vaccins, les agents des écoles et des cantines doivent être considérés comme prioritaires selon D. Spagnou

Haute-Provence : vaccins, les agents des écoles et des cantines doivent être considérés comme prioritaires selon D. Spagnou

SANTÉ / ÉDUCATION / Ces agents doivent être vaccinés dans les mêmes conditions que les enseignants selon le maire de Sisteron et Président des maires des Alpes de Haute-Provence

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Daniel Spagnou souhaite que les agents des écoles et des cantines « soient considérés comme prioritaires comme les enseignants ». Ce dimanche, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale a annoncé que la vaccination des enseignants devrait débuter mi-avril. La priorité serait donnée à ceux qui travaillent avec des enfants en situation de handicap. Le maire de Sisteron, et Président des maires des Alpes de Haute-Provence demande « que dans les mêmes conditions, les agents des collectivités engagés dans les écoles et pour les services périscolaires, cantines et garderies, aient de la même manière accès aux vaccins ». Dans le cas contraire, ceux-ci pourraient faire valoir leur droit de retrait, ce qui ferait planer selon lui, « un réel doute sur la réouverture des structures scolaires et périscolaires le 26 avril prochain ».

 

A. Vallauri