Alpes de Haute-Provence : les indicateurs de la délinquance reculent fortement en 2020

Alpes de Haute-Provence : les indicateurs de la délinquance reculent fortement en 2020

SÉCURITÉ / Mais les violences envers les enfants et les violences conjugales sont en hausse. Le tout dans le contexte de crise sanitaire

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Après les Hautes-Alpes ce mardi, les chiffres de la délinquance ont été présentés ce mercredi par la préfecture des Alpes de Haute-Provence pour 2020. Le nombre de faits de délinquance enregistrés sur le Département est en forte diminution, que ce soit en zone Police ou en zone Gendarmerie. Il passe sous la barre des 8.000 faits, ce qui n'était pas arrivé depuis 2013. Les deux confinements et le couvre-feu ont joué. « Moins de circulation, moins d’activités, qui se traduisent aussi dans les chiffres de la délinquance » explique la préfète Violaine Démaret. Les violences physiques crapuleuses ont pratiquement été divisées de moitié en 2020, passant de 84 faits à 43, avec trois vols à main armée comme en 2019.

 

En revanche, les violences physiques non crapuleuses augmentent

C'est une hausse de près de 4% de 831 faits en 2019 à 863 en 2020 souligne la préfète, « elles ont beaucoup augmenté lors du premier confinement, notamment vis à vis des enfants et des violences conjugales ». Les violences sexuelles diminuent légèrement avec 106 faits en 2020 contre 117 l’année précédente. Ces faits diminuent sur les personnes majeures mais augmentent sur les mineures.

 

Toujours plus d’escroqueries sur internet

De plus, tout comme sur les Hautes-Alpes, les escroqueries et infractions économiques et financières, qui concernent les achats sur internet ont augmenté. Des infractions plus compliquées à élucider.

 

Parmi les autres priorités pour 2021, l’accent sera mis sur la lutte contre les stupéfiants

Les confinements ont eu des effets sur les trafics. Le nombre total des infractions à la législation sur les stupéfiants a baissé de 12,72% en 2020. En zone gendarmerie, le nombre total d'infractions d'usage et revente de stupéfiants a diminué de plus de 55% et les usages simples de 11%. En zone police, c’est une baisse de 89% du nombre total d'infractions mais les usages simples progressent : + 32%. 99 verbalisations ont été enregistrées jusqu'au 31 décembre dernier et 39 depuis le début de l'année.

 

« Concernant la sécurité routière, on a eu 15 morts mais c’est beaucoup trop dans un contexte où les gens ont moins pris leur voiture », V . Démaret

 

Sur les routes, les actions de sensibilisation mais aussi la fermeté seront de mise prévient Violaine Démaret. 600 permis de conduire ont été suspendus en 2020 contre 508 en 2019. Concernant la lutte contre l’immigration irrégulière, 11 étrangers en situation irrégulière ont été interpellés et neuf ont été éloignés. Mais ce sont 110 mesures d’éloignement qui ont été prononcées durant l’année et ont donné lieu à 18 placements en rétention et huit assignations à résidence. Notez enfin qu’une vingtaine de personnes sont suivies dans le cadre de la lutte contre la radicalisation.

Le reportage d'Aurore Vallauri avec notre correspondant Michel Bonnefoy : 

M. Bonnefoy



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios