Alpes de Haute-Provence : pénurie de vaccins ? D. Spagnou en appelle à la responsabilité de l’État

Alpes de Haute-Provence : pénurie de vaccins ? D. Spagnou en appelle à la responsabilité de l’État

POLITIQUE / SANTÉ / La préfète rassure : il y a une prévisibilité sur plusieurs semaines

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Il a voulu donner l’exemple. Daniel Spagnou s’est fait vacciner ce mardi matin. Le maire de Sisteron et président de l’AMF 04 est venu inaugurer le centre de vaccination de sa ville qui ouvrait ses portes à l’Alcazar. Alors que la vaccination a été étendue ce lundi aux plus de 75 ans, Daniel Spagnou, âgé de 80 ans, a donc pu en bénéficier. Il craint toutefois une pénurie de vaccins dans les semaines qui viennent, une « catastrophe » selon l’élu.

 

« Ce n’est pas à nous de prendre la responsabilité de la pénurie des vaccins, s’il y en a une, c’est à l’État », D. Spagnou

 

Une prévisibilité sur plusieurs semaines selon la préfète

Et face à cette interrogation, la préfète des Alpes de Haute-Provence tient à rassurer. « On a des stocks qui permettent de continuer la phase une et d’engager la phase deux sans aucune inquiétude. On a une prévisibilité à six semaines de nos livraisons hebdomadaires » précise Violaine Démaret.

 

T. Masselis / M. Bonnefoy