Alpes de Haute-Provence : Pierre Grein, nouveau chef étoilé en plein COVID

Alpes de Haute-Provence : Pierre Grein, nouveau chef étoilé en plein COVID

CULTURE / Son restaurant, "Le Bistronomique" à Manosque, fait depuis ce lundi partie de la liste des restaurants étoilés du Guide Michelin, dans un contexte sanitaire imposant la fermeture

 

- Alpes du Sud - 

 

De nouvelles étoiles ont fait leur arrivée sur les tables des Alpes du Sud. Ouvrez vos papilles, le célèbre guide Michelin a dévoilé ses 638 tables étoilées hier, lors d’une cérémonie retransmise sur Internet depuis la tour Eiffel à Paris. 57 nouveaux restaurants rejoignent la constellation dont 12 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Parmi ceux qui ont rejoint l’élite de la gastronomie française en accrochant leur première étoile, « Le Bistronomique » à Manosque. Une distinction qui rebooste son chef Pierre Grein, obligé de fermer depuis le 28 octobre.

 

La COVID-19 pousse le chef à rester derrière les fourneaux, pour préparer des bocaux

Alors qu’il n’a toujours reçu aucune aide du gouvernement, il a cherché à poursuivre une activité et propose, dans des bocaux, de sublimer vos plats.

 

 

Pas de rétrogradation pour ceux qui avaient déjà leur étoile, « La Bonne Étape » à Château-Arnoux-Saint-Auban, « Le Cloître » à Mane, « La Bastide de Moustiers » à Moustiers-Sainte-Marie et « Les Tables de Gaspard » à Saint-Crépin.

 

Et les Bib ?

Il y a le Guide Michelin, et puis il y a aussi le Bib Gourmand. Ces bonnes petites tables qui proposent un menu ne dépassant pas les 35 euros. Et les Alpes du Sud ne déméritent pas, avec un nouveau venu tout droit de Manosque : la Loge Bertin. C’est le premier restaurant des Alpes de Haute-Provence à y faire son entrée. Dans la cuvée, on y retrouve encore « L’Araignée Gourmande » à Laragne-Montéglin, « La Maison Alliey » à Monêtier les Bains ou encore « Au Plaisir Ambré » à Briançon.

 

C. Cava Michard