Alpes de Haute-Provence : Oraison et Riez, deux communes qui veulent prétendre aux « Petites Villes de Demain »

Alpes de Haute-Provence : Oraison et Riez, deux communes qui veulent prétendre aux «  Petites Villes de Demain »

POLITIQUE / Alors que « l’ensemble des EPCI de notre département compte au moins une ville soutenue dans ce programme », la DLVA n’en fait pas partie constate Jean-Christophe Petrigny

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Oraison et Riez, deux communes qui veulent prétendre aux « Petites Villes de Demain ». En région Provence Alpes Côte d’Azur, ce sont 53 villes qui vont pouvoir bénéficier de ce programme dont neuf dans les Alpes de Haute-Provence. Ce dispositif vise à renforcer l’attractivité des centres-villes et centres-bourgs des communes de moins de 20.000 habitants. Ce programme est déployé sur six ans avec un budget de 3 milliards d’euros. Mais alors que « l’ensemble des EPCI de notre département compte au moins une ville soutenue dans ce programme », la DLVA n’en fait pas partie constate Jean-Christophe Petrigny, son président. Il apporte donc son soutien aux villes d’Oraison et de Riez et a même sollicité la préfète Violaine Demaret dans ce dossier.

 

« Je pense qu’elle va essayer d’intervenir auprès du préfét de région car il doit y avoir une clause de revoyure afin de revoir la copie et donc intégrer ces deux communes », Jean-Christophe Petrigny, président de l'Agglomération DLVA

Notez que l’opposition au sein du conseil municipal de Riez aurait demandé que la commune se porte candidate avant le 31 octobre, date butoir, mais le maire aurait « annoncé lors du dernier conseil ne pas avoir déposé de dossier » précisent les élus d’« Ensemble pour Riez ».

 

M. Bonnefoy/ A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios