Alpes de Haute-Provence : déploiement des forces sentinelles à Digne les Bains

Alpes de Haute-Provence : déploiement des forces sentinelles à Digne les Bains

SÉCURITÉ / 27 soldats sont présents à Digne les Bains de ce jeudi matin à ce vendredi soir dans le cadre de l'opération Sentinelle qui fait face à la menace terroriste sur le territoire national

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La France vit actuellement dans un climat où la menace terroriste n’a jamais été aussi vive à la suite de l’assassinat de Samuel Paty ou de l’attentat à l’abord de la basilique de Nice. Des attaques qui ont poussé le gouvernement à porter le plan Vigipirate au niveau « Urgence attentat ». C’est donc dans ce contexte tendu qu’un appui militaire est arrivé ce jeudi matin à Digne les Bains dans le cadre de l’opération Sentinelle. 

 

Une aide militaire voulue par la préfete

C’est dans un calme que l’on pourrait caractériser de militaire que les différents élus des Alpes de Haute-Provence sont venus ce jeudi soir à la rencontre des 27 soldats présents à Digne les Bains jusqu’à ce vendredi soir. Parmi eux, le sénateur Jean-Yves Roux, le président du Conseil départemental René Massette mais surtout la préfète Violaine Demaret qui est à l’initiative de leur venue. En effet, elle en a fait la demande auprès du préfet de zone considérant que le département devait également bénéficier de ce surplus de sécurité intérieure. « Par leur simple présence, ils vont pouvoir dissuader la commission des faits, intervenir s’ils sont malgré tout commis mais également contribuer à rassurer la population », explique la représentante de l'État.

Avec le feu vert obtenu le 23 novembre dernier, les forces sentinelles se sont dans un premier temps déployées à Manosque il y a une dizaine de jours avant d’être désormais sur la cité-préfecture. Une présence qui se veut dissuasive et de soutien à la police nationale. 

 

« On est présent sur des zones sensibles comme les écoles ou les églises mais également les marchés où il y a une forte affluence de population », l’adjudant-chef Patrick du 27ème bataillon de chasseurs

 

Bien entendu, le maire de Digne les Bains Patricia Granet-Brunello faisait partie du parterre d’élus présents ce jeudi soir et à l’instar de son homologue manosquin Camille Galtier, elle accueille les bras ouverts cette aide non négligeable auprès des forces de l’ordre de la ville.« Nos effectifs de police ne sont pas pléthoriques donc tout ce qui peut aider, je trouve que c’est toujours bénéfique », souligne l'élue.

Pour rappel, l’opération Sentinelle a été décidée par l’ancien président de la République François Hollande à la suite des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 qui ont causé la mort de 17 personnes.

 

Le reportage de Christophe Lourenço :

C.Lourenço