Haute-Provence : « il ne reste plus qu’un seul lit de réanimation disponible sur l’ensemble du département » selon D. Spagnou

Haute-Provence : « il ne reste plus qu’un seul lit de réanimation disponible sur l’ensemble du département » selon D. Spagnou

SANTÉ / « On attend le pic de contamination pour la troisième semaine de novembre » poursuit le maire

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le maire de Sisteron inquiet de la situation épidémique sur les Alpes de Haute-Provence. Lors du conseil municipal ce mercredi, Daniel Spagnou a indiqué « qu’il ne reste plus qu’un seul lit de réanimation disponible sur l’ensemble du département 04 et on attend le pic de contamination pour la troisième semaine de novembre ».

 

 

Selon l’ARS, 25 personnes sont décédées de la COVID 19 dans les hôpitaux depuis le début de la crise sanitaire sur les Alpes de Haute-Provence. On compte 21 décès en EHPAD depuis mars dernier. Sur le département, le taux de positivité est de 19.6%, le taux d’incidence est de 294. On dénombre 29 clusters sur le territoire bas-alpin. Il y a 57 patients hospitalisés à Manosque et Digne les Bains du fait de la COVID 19, et 9 se trouvent actuellement en réanimation.

 

Et sur le reste de la Région ?

Selon l’ARS, sur la Région Provence Alpes Côte d’Azur, la situation devrait « continuer à se dégrader en termes d’hospitalisation et de décès dans les semaines à venir »,  car « le pic de mortalité observé lors de la première vague a été dépassé : 260 personnes sont décédées à l’hôpital la semaine passée alors que le pic de la première vague, atteint du 20 au 27 avril, en dénombrait 158 ». Notez que pour la Région, le taux de positivité est de 20.1 % et le taux d’incidence de 470.

 

A. Vallauri