Alpes de Haute-Provence : pour la FSU 04, le « Gouvernement montre son peu de considération pour l’Éducation nationale »

Alpes de Haute-Provence : pour la FSU 04, le « Gouvernement montre son peu de considération pour l’Éducation nationale »

ÉDUCATION/ La FSU 04 demande le passage d’un fonctionnement en classe entière à un fonctionnement en demi-groupes

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Rentrée du 2 novembre, pour la FSU 04, le « Gouvernement montre son peu de considération pour l’Éducation nationale ». Le syndicat s’interroge, « comment prétendre que l’on peut appliquer la distanciation physique dans des classes chargées ? » La FSU 04 demande le passage d’un fonctionnement en classe entière à un fonctionnement en demi-groupes. Elle souhaite également que du personnel soit recruté notamment pour assurer le nettoyage et la désinfection des salles. La réorganisation de la demi-pension « pour limiter le brassage » est aussi espérée. Mais la question des transports est aussi pointée du doigt par le syndicat, « rien ne sert de réguler le brassage des élèves dans les établissements si ce brassage n’est pas également régulé lors des déplacements collectifs ». Selon le syndicat une rentrée le 2 novembre est précipitée, « il eût été avisé de repousser cette rentrée au jeudi 5 ». Autres demandes, « l'aménagement des programmes et un nouveau calendrier du bac ». Enfin que le jour de carence soit suspendu, « il est inacceptable que les personnels payent le prix d'une maladie à laquelle leur employeur les expose délibérément ».

Notez que ce jeudi, Jean Castex a annoncé que le port du masque serait obligatoire dès l’âge de six ans, en primaire.

 

 A. Vallauri