Alpes de Haute-Provence : à la découverte d’Alice Guy à Manosque

Alpes de Haute-Provence : à la découverte d’Alice Guy à Manosque

CULTURE / La Fondation Carzou accueille une exposition sur la première cinéaste au monde

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

La Fondation Carzou de Manosque accueille une exposition dédiée à Alice Guy, première cinéaste au monde. Jean-Pierre Senelier, commissaire de l’exposition, a découvert l’artiste en 2018 grâce au documentaire « Be Natural » de Pamela Green, diffusé à Cannes (et programmé au cinéma CGR de Manosque le mercredi 21 octobre). Dès lors, il voit là un véritable personnage du cinéma français mais aussi international. Cette exposition, construite en trois temps, débute par une biographie d’Alice Guy. De ses débuts, en tant que secrétaire de Léon Gaumont, à son studio de production américain « Solax », les images et documents d’archives du Musée Gaumont racontent son épopée. La cinéaste réalisera plus de 600 films au total, qui pour beaucoup ont disparu de la circulation à ce jour.

 

La première projection des frères Lumière a déclenché sa passion

Installés dans des cadres, comme des tableaux, les films en noir et blanc de l’artiste tournent en boucle. Ils révèlent l’avant-gardisme d’Alice Guy tant dans le cadrage, la réalisation que l’écriture de scénario tantôt burlesques, dramatiques ou révolutionnaires. Des bornes audio permettent d’écouter les phonoscènes (premiers sons enregistrés destinés aux films parlants) réalisés par les plus grands chansonniers de l’époque. Hologrammes vidéo, techniques d’incrustation vidéo, livre animé et zootrope viennent moderniser cette exposition passionnante. Jean-Pierre Senelier : 

Réalisée avec le soutien du Musée Gaumont et de la Mairie de La Ciotat, cette exposition se poursuivra en avril prochain aux Pénitents Bleus de La Ciotat. 

 

M.Mathieu