Alpes de Haute-Provence : ouverture des urgences de Sisteron 24h sur 24 dès lundi

Alpes de Haute-Provence : ouverture des urgences de Sisteron 24h sur 24 dès lundi

SANTÉ / Un médecin doit revenir à temps plein, l’ARS doit également mettre à disposition des jeunes médecins. Ils auront un temps partagé entre Gap et Sisteron

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Ouverture des urgences de Sisteron 24h sur 24 dès le lundi 7 septembre. Une annonce conjointe de l’ARS et du CHICAS ce jeudi après-midi qui est accueillie comme un soulagement pour des urgences et des soignants qui avaient, depuis le 15 juillet 2019, un service d’accueil uniquement ouvert de 8h30 à 20h30. Pour remédier à cette fragilité qui n’est pas propre à Sisteron mais inerrante au contexte difficile des urgences sur le plan national et régional, le recrutement de médecins tant attendu a enfin pu être réalisé. Un retour à la normale qui doit beaucoup à la force du travail territorial avec une collaboration entre les hôpitaux de Gap, Sisteron et Embrun. « On arrive à recruter un praticien qui avait déjà travaillé ici par le passé et nous constituons des temps médicaux partagés plus importants. Cela attire des jeunes professionnels qui peuvent ainsi appuyer l’équipe historique qui demeure. Nous aurons également deux praticiens embrunais. », indique Yann le Bras directeur du CHICAS.

 

L'union a fait la force pour les hôpitaux des Alpes du Sud

Cette idée de communauté hospitalière dans les Alpes du Sud est donc essentielle pour l’ARS et son directeur général de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, Philippe de Mester qui avait promis au maire de Sisteron, Daniel Spagnou que cette réorganisation ne serait que provisoire. Il espérait même « régler le problème en mai-juin mais la crise sanitaire du COVID 19 a retardé le calendrier ». 

 

« On a aidé au recrutement de deux assistants médicaux à temps partagé. Ils finissent d’apprendre leur métier en situation et durant deux ans, nous les finançons à 80% », P. De Mester

 

Notez que depuis juillet 2019 une importante mobilisation de la part des soignants de l’hôpital, des syndicats mais aussi des gilets jaunes avait eu lieu avec notamment des manifestations chaque lundi.

 

Le reportage de Christophe Lourenço :

 

 

L.R



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios