Alpes-de-Haute-Provence : reconnaissance de catastrophe naturelle.

Alpes-de-Haute-Provence : reconnaissance de catastrophe naturelle.

De nouvelles communes reconnues en état de catastrophe naturelle lors des inondations et coulées de boue de la fin de l’année 2019.

Suite aux événements d’inondations, de coulées de boue associées, et de mouvements de terrains survenus à l’automne 2019, les arrêtés interministériels des 12 décembre 2019, 27 janvier et 2 mars 2020 avaient reconnu l’état de catastrophe naturelle pour plusieurs communes des Alpes de Haute-Provence. Un arrêté interministériel du 28 avril 2020, paru au journal officiel du vendredi 12 juin, reconnait également l’état de catastrophe naturelle pour de nouvelles communes :

 

Inondations et coulées de boues associées :

Du 22 au 24 novembre 2019, les communes de Manosque, Revest-des-Brousses.

Du 30 novembre au 1er décembre 2019, la commune de Mison.

Du 30 novembre au 2 décembre 2019, la commune de Monjustin.

Du 19 eu 20 décembre 2019, la commune de Villemus.

Le 20 décembre, les communes de Forcalquier, Mison, Saint-Maime et Valernes.

Du 20 au 21 décembre, les communes de Monjustin et Simiane-la-Rotonde.

 

Mouvement de terrains (hors sécheresse géotechnique) :

Du 30 novembre au 1er décembre 2019, les communes de Forcalquier et Mane.

Su 1er au 2 décembre 2019, la commune de Pierrerue.

Du 19 au 21 décembre 2019, la commune de Mane.

Le 20 décembre, la commune de Saint-Maime.

Du 20 au 22 décembre, la commune de Puimichel.

 

Si vous avez été sinistrés lors de ces évènements, vous disposez d’un délai de 10 jours à compter du 12 juin 2020, soit jusqu’au dimanche 21 juin 2020 inclus, pendant lequel vous pouvez déposer auprès de votre compagnie d’assurance un état estimatif de vos pertes afin de bénéficier du régime d’indemnisation prévu par la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982 modifiée, indiquent les services de la préfecture.

 

TM