Crise sanitaire : le coup de gueule de Bernard Jeanmet-Péralta.

Crise sanitaire : le coup de gueule de Bernard Jeanmet-Péralta.

Le maire de Manosque et Président de la DLVA remet les pendules à l’heure.

Dans un communiqué, Bernard Jeanmet-Péralta en appelle « au calme et au sang-froid (). Que chacun prenne bien la mesure de ses paroles car nous ne sommes plus en campagne, ni dans la guerre des égos mais dans l'action. () L'heure n'est pas à la polémique stérile mais à l'union. »

Et le maire de Manosque de lister toutes les mesures mises en place depuis le début du confinement : la gratuité de l’ensemble des parkings de la ville, la fermeture des marchés alimentaires « qui faisait courir un risque sanitaire à nos concitoyens à l'identique des fermetures de nos services », la poursuite des missions du CCAS, le renforcement des actions de prévention et de répression de la Police municipale pour garantir la sécurité de tous, la communication active sur les sites de la ville et de la DLVA pour aider les habitants à connaître les mesures mises en place, la permanence téléphonique à l'Hôtel de Ville de la mairie et de l’agglomération pour répondre aux questions des habitants, le nettoiement des rues et le ramassage des ordures ménagères, le maintien des transports pour le personnel soignant et les habitants non véhiculés, la continuité du service de l’eau et de l’assainissement, l’instauration du dégrèvement de la redevance d’occupation du domaine public 2020 pour les restaurants, bar … durant la période de confinement, les participations au fonds Covid-Résistance de la Région et au financement du fonds Urgence-04, la gestion des masques « qui, depuis plus de 3 semaines, sont en commande en nombre suffisants tant pour le personnel en contact avec la population que pour les habitants du territoire ». Bernard Jeanmet-Péralta de préciser sur le sujet que l'Etat étant prioritaire pour les soignants, il ne permet pas d'obtenir une livraison immédiate pour les propres besoins des communes de l’agglomération.

Enfin, pour les masques artisanaux, le président de la DLVA note qu’« il a été considéré qu'ils mettaient en danger les porteurs. Mais l'AFNOR a fait le nécessaire pour les rendre utilisables et en protection. Je n'ai pas cédé à la précipitation. »

Détail des commandes :

120 000 masques jetables à destination du personnel (police municipal, nettoiement, déchèterie, services en lien avec les enfants) de la DLVA et des communes de l'agglomération.

70 000 masques en tissu (Afnor) soit 1 par habitant de l’Agglomération.

25 000 masques en tissu (Afnor) soir 1 par habitant de la ville de Manosque.

En tout, les habitants de Manosque auront 2 masques en tissu dont les modalités de distribution sont en cours de préparation.

10 000 masques seront distribués aux soignants (médecins, infirmiers).

Enfin, pour l’après 11 mai et la rentrée scolaire, le maire de Manosque explique mettre tout en œuvre pour l'accueil en toute sécurité des élèves de la maternelle et du primaire.

 

T.Masselis