Alpes de Haute Provence : le couperet est tombé pour Brigitte Reynaud

Alpes de Haute Provence : le couperet est tombé pour Brigitte Reynaud

ENVIRONNEMENT / Brigitte Reynaud, maire de Revest des Brousses est la première maire des Alpes de Haute Provence à avoir pris un arrêté contre les pesticides

 

- Alpes de Haute Provence -

 

N’ayant pas retirée son arrêté qui interdit les pesticides dans sa commune avant le 24 septembre, Brigitte Reynaud, maire de Revest des Brousses va devoir passer devant le tribunal administratif. Cela fait suite à la signature du déféré contre cet arrêté réalisé ce mardi par le préfet des Alpes de Haute Provence, Olivier Jacob. À l’image des jugements rendus à Langouët et ailleurs, l’Etat l’estime incompétente pour prendre une telle mesure. Seul le ministre de l’Agriculture l’est. Devant désormais faire face à la justice, la première maire de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur à avoir enclenché cette démarche ne regrette rien, même si elle espérait être plus suivie. Sur le département, seule la maire d’Aubenas-les-Alpes a pris le même arrêté dans sa foulée.

 

« Malheureusement, peu de gens ont le courage de dire vraiment les choses alors qu’il faut y aller. Il faut changer les pratiques », Brigitte Reynaud, maire de Revest des Brousses

 

Après trois mandats à Revest des Brousses, Brigitte Reynaud est candidate en mars prochain à la mairie de Lardiers, commune où elle vit désormais. En cas de victoire, l’édile serait prête à reprendre cet arrêté mais d’une manière différente cette fois-ci.

 

« Demain, s’il fallait le refaire, je le ferais avec un appui beaucoup plus fort de la population et de certains agriculteurs »

 

À noter qu’en France, 109 communes ont pris un arrêté contre les pesticides dont également la commune de Puy Saint André dans les Hautes Alpes.

 

C.Lourenço